Un élément de soutien aux groupes terroristes arrêté à Batna

Lutte antiterroriste. Un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté, vendredi, par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) à Batna, tandis qu’un autre détachement de l’ANP a découvert et détruit trois abris pour terroristes à Médéa, a indiqué, samedi, un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation de renseignements, un détachement de l’ANP en coordination avec les services de la Sûreté nationale a appréhendé, le 20 mars 2020, un élément de soutien aux groupes terroristes à Batna en 5ème Région militaire, tandis qu’un autre détachement de l’ANP a découvert et détruit trois (3) abris pour terroristes à Médéa en 1ère Région militaire », précise le communiqué.

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’ANP « ont arrêté à Djanet (4e RM) et Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar (6e RM), quarante-sept (47) individus et saisi quatre (4) véhicules, six (6) marteaux piqueurs, six (6) groupes électrogènes et deux (2) téléphones satellitaires », ajoute la même source.

Dans le même cadre, d’autres détachements de l’ANP « ont mis en échec, lors d’opérations distinctes menées à Tébessa et Souk-Ahras (5e RM) et à Adrar (3e RM), des tentatives de contrebande de 8.894 litres de carburants, alors qu’un individu a été appréhendé à Biskra (4e RM) à bord d’un camion chargé de 4,92 tonnes de denrées alimentaires destinées à la contrebande ».

Dans le même contexte, des Garde-frontières « ont appréhendé à Tindouf (3e RM), un narcotrafiquant et saisi cent (100) kilogrammes de kif traité ». De même, des éléments de la Gendarmerie nationale « ont arrêté à Aïn-Defla (1e RM), un autre narcotrafiquant en possession de 13,4 kilogrammes de la même substance ».

D’autre part, des éléments de la Gendarmerie nationale « ont arrêté, à Oran, Tissemssilt et Tiaret (2e RM), deux (2) individus et saisi quatre (4) fusils de chasse et d’autres équipements, tandis que douze (12) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Tlemcen (2e RM) et Ouargla et Djanet (4e RM) », conclut la même source.